Ce site internet requiert l'utilisation de cookies. Vous pouvez consulter notre politique concernant les cookies sur cette page.

Malawi : des arbres pour fertiliser les sols et émanciper les femmes

Malawi : des arbres pour fertiliser les sols et émanciper les femmes

Malawi, la petite république d’Afrique Australe compte parmi les pays les plus densément peuplés et les moins développés du continent. Un programme d’agroforesterie a été lancé en 2007 pour améliorer la sécurité alimentaire.

Par Ophélie Colas des Francs

Plus de 5 millions d’habitants en 1975, 17 millions en 2014. L’explosion démographique qu’a connue le Malawi en quarante ans a porté un coup dur aux forêts, à la fois source de bois de chauffe et de terres pour les cultures.

« Malawi-demography » Sous licence CC BY 2.0 via Wikimedia Commons

La population recourt en effet traditionnellement au " visoso " , nom local de l’agriculture itinérante sur brûlis. D’après la FAO, le pays qui était couvert d’arbres il y a un siècle ne compte plus que 27,2% de forêt. Résultat, les sols se sont appauvris et 20 à 40% de la population souffre d’insécurité alimentaire. Par ailleurs, les femmes, qui doivent aller de plus en plus loin pour la coupe du bois, sont victimes d’agressions sexuelles.

Des plantes qui se nourrissent les unes les autres

En 2007, le Centre mondial d’agroforesterie (ICRAF) a lancé un ambitieux projet d’agroforesterie pour la sécurité alimentaire (AFSP), en partenariat avec des organisations paysannes, des organisations non gouvernementales et le Ministère de l’Agriculture du Malawi. En quatre ans, près de 185 000 ménages ont bénéficié de plus de 120 tonnes de semences et 366 810 plants d’arbres fruitiers grâce à des pépinières communautaires dont ils ont pris soin. Le tout avec une formation pour mettre en place des pratiques durables. Ils ont par exemple associé l’arbre légumineux « Gliricidia sepium » avec les cultures de maïs, ce qui a permis de tripler les rendements céréaliers.

Gliricidia sepium -  Forest & Kim Starr [CC BY 3.0], via Wikimedia Commons

Pour limiter l’apport en engrais, les ménages ayant bénéficié du programme de l'ICRAF ont planté des arbustes fixateurs d’azote, le « Sesbania sesban » et le « Tephrosia vogelii » qui présentent de multiples avantages : croissance rapide, niveaux élevés de biomasse, capture de grande quantité de nutriments, capacité à survivre au stress hydrique. Ces pratiques agroforestières ont augmenté les rendements du maïs et, ainsi, amélioré la sécurité alimentaire et la nutrition des familles.

Sesbania Sesban by Dinesh Valke (originally posted to Flickr as Sesbania sesban) [CC BY-SA 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)], via Wikimedia Commons

Les femmes plus autonomes

Les femmes ont aussi vu leurs responsabilités et leur sécurité améliorées. Elles ont acquis des compétences lors des formations. Et elles n’ont plus à s’éloigner de chez elles “ Javais l’habitude d’être l’une de ces femmes qui allaient à la recherche du bois de chauffe à l’extérieur, et beaucoup de mes amies ont péri alors qu’elles ont été contraintes de négocier avec leur corps... mais ces trois dernières années, je n’ai pas eu à y aller, maintenant que j’ai assez de bois de chauffe avec les arbres que nous avons plantés.” témoigne l'agriculture Esnat Grem à l'Oakland Institute. En 2012, une deuxième phase du projet a débuté. Il s’agit cette fois d’améliorer la matière organique dans le sol afin de conserver plus d’eau et de nutriments pour améliorer encore des rendements de maïs. Difficile de faire d’ores et déjà un bilan mais d’après l’Oakland Institute et l’Afsa, les premiers résultats sont probants…

Pour en savoir plus sur ce projet d’agroforesterie pour la sécurité alimentaire de l'ICRAF

Panier

Connectez-vous pour profiter de notre boutique en ligne.

Se connecter avec :

Facebook Connect
Votre adresse email

Partenaires

Actualités

Restez connectés en lisant nos informations actualisées. Pour assurer une véritable proximité, les populations vous racontent leurs vécus et les évolutions du village. Illustrées de photos, ces nouvelles nous permettent de capitaliser nos actions de façon participative.

Lire les nouvelles

Ce magazine annuel met en exergue le génie des hom­mes qui œuvrent au ser­vice du dé­ve­lop­pement local dans les villages africains. Re­trou­vez les person­nalités at­ta­chées aux ru­ra­li­tés afri­caines. C’est aussi une mine d’astuces pour la vie quotidienne, des conseils mode, santé, nutrition et beauté.

Lire les articles

Doté d’options interactives et complémentaires, ce support renforce les outils mis en place par AGRIPO pour faire connaître les vergers écologiques de Tayap et inciter au développement durable des villages africains.

Voir le webdoc

Ce jeu musical sur tablette et téléphone mobile amène les enfants de 8-12 ans à découvrir les mystères d’une forêt ravagée par les hommes. À travers ce jeu interactif, les joueurs comprendront l’importance de respecter la forêt, nécessaire à l’équilibre de toute la communauté.

Télécharger le jeu

Wikivillages - Plantes du Cameroun - portail Bassa

Agripo soutient la diffusion d'informations sur le développement rural au Cameroun à travers la rédaction et la diffusion d'articles sur les villages, les plantes tropicales et la communauté Bassa sur Wikipedia.


Boutique et réservation

L’écotourisme soutient le dévelop­pement durable du village. Cette mise en valeur des ressources locales constitue une source de revenus complémentaire pour la communauté. L’offre comporte les hébergements et les activités écotouristiques.

Formulaire

Billong ne manque ni de compétences, ni de charme, et… elle a aussi un sacré caractère. Heu­reu­se­ment ! Car s’il fal­lait com­pter uni­que­ment sur le zèle des anges ou les in­can­ta­tions du sor­cier, ja­mais le pe­tit vil­lage de Ta­yap n’au­rait trou­vé le tré­sor ca­ché…

Acheter le livre

Entrez dans notre boutique en ligne, nos produits biologiques vous y attendent : fruits et légumes tropicaux, huiles, plants agro­forestiers. Par vos achats, vous soutenez notre démarche de développement responsable.

Toute la boutique

Découvrez les spécificités, la richesse et la moder­nité de la gas­tro­no­mie de Tayap. La cui­sine tradi­tion­nel­le a été revisitée en incorporant les produits des Vergers de Tayap…
Toutes les saveurs tropicales arrivent dans votre assiette !

Acheter le livre

Vous pouvez nous encourager dans nos actions en faisant un don grâce au lien suivant. Votre participation est importante, et nous vous en remercions !