Ce site internet requiert l'utilisation de cookies. Vous pouvez consulter notre politique concernant les cookies sur cette page.

Programme VET

Le programme  des Vergers Ecologiques des Territoires (VET) : Qu’est-ce que c’est ?

« Les Vergers Ecologiques des Territoires », VET, s’inscrit dans la voie du développement durable et de l’économie verte en particulier. Il est l’exemple même du « Penser global, agir local »  selon la formule de René Dubos. Un programme qui promeut l’agroforesterie et l’économie verte pour accroître la productivité agricole et améliorer la résilience des communautés rurales face au changement climatique.

C’est le fruit d’une démarche globale et durable qui intègre les besoins de la population et les enjeux sociaux, économiques et environnementaux. Il soutient le financement local des activités alternatives : appuis aux agriculteurs - en priorité les femmes - pour devenir plus résilients, réduire les gaz à effet de serre et accroître leur autonomie économique tout en préservant leur environnement.

Contrairement à l’agriculture itinérante sur brûlis, le programme permet de restaurer les friches anciennement brûlées et d'augmenter le puits local de carbone. Plusieurs plantes arborées et végétatives sont cultivées simultanément pour procurer des avantages multiples :

  • moins de travail de désherbage et d’utilisation des engrais
  • charge de travail étalée dans le temps
  • terres cultivables restant fertiles
  • gestion optimale des terres agricoles par l’association arbre-culture
  • productions variées et permanentes
  • revenus stabilisés
  • capital foncier et financier constitué.

 

Tayap, village pionnier du Bassin du Congo au Cameroun

  • 250 habitants, avec 40 % de la population vivant exclusivement de l'activité agricole et de l'exploitation des ressources forestières.
  • 36 % de la superficie de Tayap, soit 1 400 ha, est couverte de forêt vierge.
  • En 15 ans, la forêt de Tayap a fortement régressé sous la pression des activités d’exploitation du bois et de l’agriculture traditionnelle sur brûlis. 120 hectares de forêts détruites chaque année dans le village de Tayap au Centre du Cameroun.
    • Conséquences : 
      • Perte de la biodiversité, notamment avec l’atteinte de l’habitat du Picatharte chauve, un oiseau endémique, en danger (lien vers page Ecotourisme où l’on parle de cette espèce)
      • Raréfaction des terres propices à l’agriculture
      • Menace pour la survie de la communauté qui vit essentiellement de l’agriculture
      • Contribution au changement climatique par le déstockage de carbone.

Face à la menace pesant sur la biodiversité et sur l’économie locale... la communauté se mobilise

Les agriculteurs de Tayap ont compris la nécessité de modifier leurs pratiques pour préserver leur environnement et les terres du village. La communauté a choisi de développer des sources de revenus alternatives et durables en valorisant son patrimoine naturel et culturel.

 

Les objectifs

Le programme VET est construit autour de trois objectifs stratégiques :

  • Soutenir le développement économique et social
  • Augmenter la sécurité alimentaire
  • Préserver les ressources naturelles et la biodiversité

 

2 volets principaux d’actions

Agroforesterie

  • Changement de mode d’exploitation des terres pour lutter contre la déforestation : 110 hectares de terres agricoles sont déjà mis en valeur pour promouvoir l'agroforesterie de rente (arbres fruitiers et cultures vivrières exploités en agriculture biologique).
  • La vente des produits agricoles et des produits forestiers non ligneux constitue des ressources de la communauté.

Economie verte

 

Et des actions d’accompagnement

Protection des espèces menacées (dont le Picatharte chauve)

  • Aménagement d’un parc communautaire autour de la zone de présence du Picatharte chauve pour préserver son habitat

Sensibilisation à l’environnement 

  • Sensibilisation des agriculteurs à la conservation des terres
  • Sensibilisation des enfants (organisation de classes vertes)

Renforcement des capacités

  • Formations à l’agriculture biologique, à l’écotourisme, à la gestion d’une coopérative rurale

Promotion des femmes

  • Implication des femmes aux différents postes du programme (gestion de la coopérative, du programme, du fond rotatif…)
  • Soutien à leurs activités dans le cadre du programme.

 

Des retombées pour toute la communauté

Le programme des VET cible particulièrement les plus défavorisés, tels que les femmes et leur permet de sortir de la précarité grâce au fruit de leur travail.

En 15 mois, le fonds de microfinance solidaire a permis de financer 36 activités menées par des femmes de Tayap en leur permettant ainsi d’acheter du petit matériel agricole, de démarrer des petits commerces de produits manufacturés ou encore de développer du commerce agro-alimentaire.

Ce programme permet le développement du leadership et des compétences des femmes : leadership communautaire, formation et entreprenariat féminin, modification du statut social des femmes de Tayap.

Il permet également de créer des sources de revenus au village pour favoriser l’installation et la stabilité économique et sociale des jeunes, et limiter ainsi l'exode rural.

Impact: 250 personnes, soit 60 familles, profitent des Vergers Ecologiques de Tayap et des retombées dans les villages environnants.

 

Un développement économique et social solidement engagé

  • 299 ha, soit 77 % des jachères agricoles identifiées pour une restauration en vergers écologiques,
  • 28 % des jachères sécurisées en vergers,
  • Par sa forte composante participative, le programme a contribué à la cohésion sociale et au développement communautaire en réduisant les conflits sociaux liés à l’accès à la terre.

 

Une sécurité alimentaire de la communauté assurée

  • 13 cultures traditionnelles soutenues et intégrées dans les dispositifs culturaux des vergers,
  • 30 nouvelles productions vivrières introduites,
  • 3 cultures commerciales renforcées, assurant un revenu complémentaire aux agriculteurs : cacao, palmier à huile et bananier plantain.

Impact : grâce au VET, les habitants du village ont accès à une alimentation suffisante en quantité, disponible tout au long de l’année et variée sur le plan nutritionnel.

 

Des ressources naturelles gérées de manière durable

  • 10 % des agriculteurs de Tayap ont abandonné l’agriculture itinérante sur brûlis : ce sont 24 ha épargnés par an.
  • 60 % d'entre eux sont engagés dans la restauration de leurs jachères agricoles, soit 86 ha sauvegardés : plantation de vergers, meilleure gestion des jachères disponibles, réduction du rythme de rotation des cultures.
  • lutte contre la déforestation et conservation de la forêt primaire qui représente encore 30 % de la superficie du village.

Impact :

  • 4 125 tonnes de CO2 supplémentaires séquestrés dans les vergers, puits de carbone local d’un stock total de 221 125 tonnes au niveau local.
  • 21 agriculteurs ont déjà reçu des paiements pour services environnementaux rendus basés sur la performance écologique appelés «prime locale du carbone ».
  • 110 ha de forêts, soit 46 % des 240 ha détruits tous les deux ans épargnés grâce à ces nouvelles pratiques agricoles plus durables.

 

Les raisons du succès

  • La forte implication de la structure locale a su apporter les bases solides et une vision du développement moderne et durable. Un engagement exemplaire, une formidable volonté d’avancer, la création d'un cercle vertueux et d'une émulation positive par une pédagogie adaptée mettant les savoirs à portée de tous (formations gratuites) pour enraciner les efforts collectifs.
  • L’aspect endogène est caractéristique de sa réussite : le programme VET ne vient pas d'un environnement extérieur pour être reproduit sans prendre en compte les spécificités culturelles propres du village. 
  • La dimension sociologique occupe une place très importante. Le succès des VET a particulièrement bénéficié de son ancrage dans le contexte et les problématiques sociales, économiques et culturelles du village.
  • Les nombreux partenaires extérieurs ont apporté au programme l’opportunité de se développer par des apports financiers et techniques mais aussi par les échanges d’idées et d’expériences qui contribuent à un enrichissement fort de la démarche. Le soutien en matière de communication rend le programme plus visible au niveau international, fait entendre la voix de Tayap et ouvre la voie de la diffusion de bonnes pratiques mises en œuvre en faveur du développement.

 

Des soutiens diversifiés

Le programme VET a été soutenu par le SGP/GEF du PNUD, ISF Cameroun, SEED Initiatives, WWF USA et La France s’engage au Sud.

Le programme a obtenu quatre prix internationaux : Seed Awards en 2011, Challenge Climat "Agriculture et Forêts " et La France s'engage au Sud en 2015, ISTF Innovation Prize de Yale University en 2016.

 

Pour plus d'informations:

 

Pour soutenir ce programme :

 

Panier

Connectez-vous pour profiter de notre boutique en ligne.

Se connecter avec :

Facebook Connect
Votre adresse email

Partenaires

Actualités

Restez connectés en lisant nos informations actualisées. Pour assurer une véritable proximité, les populations vous racontent leurs vécus et les évolutions du village. Illustrées de photos, ces nouvelles nous permettent de capitaliser nos actions de façon participative.

Lire les nouvelles

Ce magazine annuel met en exergue le génie des hom­mes qui œuvrent au ser­vice du dé­ve­lop­pement local dans les villages africains. Re­trou­vez les person­nalités at­ta­chées aux ru­ra­li­tés afri­caines. C’est aussi une mine d’astuces pour la vie quotidienne, des conseils mode, santé, nutrition et beauté.

Lire les articles

Doté d’options interactives et complémentaires, ce support renforce les outils mis en place par AGRIPO pour faire connaître les vergers écologiques de Tayap et inciter au développement durable des villages africains.

Voir le webdoc

Ce jeu musical sur tablette et téléphone mobile amène les enfants de 8-12 ans à découvrir les mystères d’une forêt ravagée par les hommes. À travers ce jeu interactif, les joueurs comprendront l’importance de respecter la forêt, nécessaire à l’équilibre de toute la communauté.

Télécharger le jeu

Wikivillages - Plantes du Cameroun - portail Bassa

Agripo soutient la diffusion d'informations sur le développement rural au Cameroun à travers la rédaction et la diffusion d'articles sur les villages, les plantes tropicales et la communauté Bassa sur Wikipedia.


Boutique et réservation

L’écotourisme soutient le dévelop­pement durable du village. Cette mise en valeur des ressources locales constitue une source de revenus complémentaire pour la communauté. L’offre comporte les hébergements et les activités écotouristiques.

Formulaire

Billong ne manque ni de compétences, ni de charme, et… elle a aussi un sacré caractère. Heu­reu­se­ment ! Car s’il fal­lait com­pter uni­que­ment sur le zèle des anges ou les in­can­ta­tions du sor­cier, ja­mais le pe­tit vil­lage de Ta­yap n’au­rait trou­vé le tré­sor ca­ché…

Acheter le livre

Entrez dans notre boutique en ligne, nos produits biologiques vous y attendent : fruits et légumes tropicaux, huiles, plants agro­forestiers. Par vos achats, vous soutenez notre démarche de développement responsable.

Toute la boutique

Découvrez les spécificités, la richesse et la moder­nité de la gas­tro­no­mie de Tayap. La cui­sine tradi­tion­nel­le a été revisitée en incorporant les produits des Vergers de Tayap…
Toutes les saveurs tropicales arrivent dans votre assiette !

Acheter le livre

Vous pouvez nous encourager dans nos actions en faisant un don grâce au lien suivant. Votre participation est importante, et nous vous en remercions !