Ce site internet requiert l'utilisation de cookies. Vous pouvez consulter notre politique concernant les cookies sur cette page.

#Wikivillages : une expérience réussie pour les villages camerounais
Jan. 23, 2017

#Wikivillages : une expérience réussie pour les villages camerounais

#Wikivillages Cameroun, premier concours d’écriture encyclopédique digitale sur les villages en Afrique, vient de dévoiler son palmarès. A l'issue de ces 6 mois de concours, cette édition dédiée aux villages camerounais a permis de doter Wikipedia de plus de 1360 nouveaux articles sur les communautés rurales du pays et de donner lieu à la création de deux portails spécifiques. Détails.

Bilan positif pour le concours d'écriture encyclopédique #Wikivillages Cameroun. Lancé sur Wikipédia en mai dernier à l’occasion de la 44e édition de la fête nationale du pays par Agriculteurs Professionnels du Cameroun (Agripo), le concours aura finalement permis la création de 1367 articles sur la célèbre encyclopédie en ligne.

Wikivillages Cameroun : de 0,6 % à 15 % des villages camerounais présents sur Wikipedia

En détail, les articles de ce concours bilingue et ouvert à tous ont majoritairement été écrits par des contributeurs nationaux, en français (1354 dans cette langue contre 13 en anglais), et ont donné lieu à la mise en ligne de 568 photos et de plus d’un millier de localisation GPS.

En tout, cinq prix ont été attribués aux articles, ainsi que deux prix « spéciaux », pour les meilleures photos et pour la participation la plus assidue. Grand vainqueur du concours : l’article de Balessing, village de 2000 âmes dans la région Ouest du pays, suivi à la 2 et 3e place des villages Boura I et Ebogo dans la région Centre.

Palmares à consulter sur le wiki de l'opération #Wikivillages Cameroun

Pour Donatien Kangah, membre du jury de Wikivillages et également président de Wikimedia Community User Group Côte d’Ivoire, « la richesse du contenu et la diversité des sources » auront fait la différence pour ces articles primés. « On se rend compte, à la lecture desdits articles, de l’effort exceptionnel des contributeurs pour proposer des contenus de qualité, avec des infos fiables, tout au moins vérifiables. Cela fait mouche toute de suite, surtout quand on est déjà Wikipédien comme moi et qu’on a une idée de ce que cela implique comme heures de travail… bénévoles ».

Balessing, 2000 habitants, dans la Région Ouest du Cameroun, dont l'article a remporté l'édition #Wikivillages Cameroun  Photo Par Diange007 — Travail personnel, CC BY-SA 4.0

À l'issue de ces 6 mois de concours, les organisateurs se félicitent de la visibilité acquise par les villages camerounais : « Avant, les villages des régions de l'Est et du Nord ne disposaient d’aucun article sur Wikipedia. La région la plus dotée affichait quant à elle 42 villages. Maintenant, toutes les régions ont au moins 100 villages sur la toile. Sur la totalité des 13 000 villages au Cameroun on est passé de 0,6% à 15 % de villages présents sur Wikipedia. C'est une réelle percée » souligne Flore Ngo Samnick, directrice générale d'Agripo.

Wikivillages Cameroun : création de deux portails d'informations originaux

L'autre bonne surprise du concours #Wikivillages Cameroun se situe au niveau du nombre d'articles susceptibles d'être admissibles. En effet, les articles sur Wikipedia obéissent à un corpus de règles parmi lesquelles l’obligation d’attribuer une source à toute nouvelle information sur l’encyclopédie. « Je craignais que les contributeurs ne disposent pas de suffisamment de sources pour tenir le défi, confie Donatien Kangah. Que nenni, puisque la cinquantaine d’articles sur lesquels nous avons délibéré était acceptable sur ce point jugé fondamental par la communauté Wikipedia ».

Du côté des points à améliorer, les jurés soulignent le nombre restreint de participants : 50 contributeurs seulement se sont partagés la production de plus de 1360 articles. Un résultat que relativise la directrice générale d’Agripo :

« Nous avons pu mobiliser de grands contributeurs avec lesquels nous bâtirons une nouvelle dynamique pour écrire ensemble l'histoire de notre pays sur cette plate-forme. » Déjà, l'initiative a multiplié les engagements avec le développement d'un portail consacré aux plantes du Cameroun et un autre dédié à la communauté Bassa. « Le concours a mis la lumière sur le Cameroun. Des articles sur les villages, les plantes, les ethnies, l'énergie, l'habitat et plein d'autres domaines qui caractérisent notre pays ont émergé » rappelle Flore Ngo Samnick.

Portail Bassa initiative née de #Wikivillages Cameroun, à consulter ici

Du côté des collaborations dans la communauté des « Wikimédiens » #Wikivillages a également travaillé à améliorer les contributions sur les articles émanant d’Afrique, comme en témoigne Jacqueline Louviot, également à l'origine de l'initiative :« Là, le sérieux des participants a forcé le respect de la communauté qui se réjouit des avancées, j'y vois une vraie victoire". »

#Wikivillages Cameroun : un impact perceptible

De quoi affirmer que l'initiative #Wikivillages Cameroun a atteint les objectifs qu'il s'était fixé à son lancement en mai dernier ? En plus de permettre aux gagnants de remporter des prix allant de 100.000 à 1 million de FCFA afin de soutenir un projet local de développement, #Wikivillages Cameroun s'envisageait en effet comme un accélérateur de désenclavement numérique et un outil d’accès à la connaissance des territoires. Pour Donatien Kangah, « C’est un grand coup d’avoir réussi à documenter toutes ces localités africaines. L’impact est déjà perceptible via l’engouement qu’a suscité le concours à travers l’Afrique et le monde. Et il y en aura plus avec la prise de conscience qu’il renforce, les initiatives qu’il impulse déjà, l’usage que l’humanité fera des données aujourd’hui et demain. »

Wikithon et communication sur WikiLoves Africa à l'Institut Goethe Par Geugeor — Travail personnel, CC BY-SA 4.0

Même optimisme de la part de Laura Guien, journaliste multimédia, également membre du jury : « Au travers de ces articles, y compris les moins aboutis, on sent une véritable envie de documenter, transmettre et faire avancer la connaissance. Origine, traditions, activités des villages : même si les règles de rédaction ne sont pas toujours respectées scrupuleusement, avec l’aide de la communauté des contributeurs, ces éléments précieux pour l’Histoire du pays peuvent exister, être sourcés, archivés. Cette expérience confirme que Wikipédia peut être un formidable outil pour la construction de la mémoire vivante de l'Afrique ». Si le concours est terminé, l'outil et la démarche, en ligne, restent à la disposition de tous les éventuels contributeurs. Flore Ngo Samnick encourage ainsi tous ceux qui le souhaiteraient continuer d'agir. « Si votre village n'est pas sur Wikipedia, participez à sa documentation. Car ce siècle est celui de l'information et nous ne pouvons pas rester à l'écart de tout et être de simple consommateurs. Nous devons aussi devenir des producteurs d'information ».

 

À noter :  Un questionnaire d'appréciation de cette initiative est disponible ici : 
http://bit.ly/2iIUtzW

Panier

Connectez-vous pour profiter de notre boutique en ligne.

Se connecter avec :

Facebook Connect
Votre adresse email

Partenaires

Actualités

Restez connectés en lisant nos informations actualisées. Pour assurer une véritable proximité, les populations vous racontent leurs vécus et les évolutions du village. Illustrées de photos, ces nouvelles nous permettent de capitaliser nos actions de façon participative.

Lire les nouvelles

Ce magazine annuel met en exergue le génie des hom­mes qui œuvrent au ser­vice du dé­ve­lop­pement local dans les villages africains. Re­trou­vez les person­nalités at­ta­chées aux ru­ra­li­tés afri­caines. C’est aussi une mine d’astuces pour la vie quotidienne, des conseils mode, santé, nutrition et beauté.

Lire les articles

Doté d’options interactives et complémentaires, ce support renforce les outils mis en place par AGRIPO pour faire connaître les vergers écologiques de Tayap et inciter au développement durable des villages africains.

Voir le webdoc

Ce jeu musical sur tablette et téléphone mobile amène les enfants de 8-12 ans à découvrir les mystères d’une forêt ravagée par les hommes. À travers ce jeu interactif, les joueurs comprendront l’importance de respecter la forêt, nécessaire à l’équilibre de toute la communauté.

Télécharger le jeu

Wikivillages - Plantes du Cameroun - portail Bassa

Agripo soutient la diffusion d'informations sur le développement rural au Cameroun à travers la rédaction et la diffusion d'articles sur les villages, les plantes tropicales et la communauté Bassa sur Wikipedia.


Boutique et réservation

L’écotourisme soutient le dévelop­pement durable du village. Cette mise en valeur des ressources locales constitue une source de revenus complémentaire pour la communauté. L’offre comporte les hébergements et les activités écotouristiques.

Formulaire

Billong ne manque ni de compétences, ni de charme, et… elle a aussi un sacré caractère. Heu­reu­se­ment ! Car s’il fal­lait com­pter uni­que­ment sur le zèle des anges ou les in­can­ta­tions du sor­cier, ja­mais le pe­tit vil­lage de Ta­yap n’au­rait trou­vé le tré­sor ca­ché…

Acheter le livre

Entrez dans notre boutique en ligne, nos produits biologiques vous y attendent : fruits et légumes tropicaux, huiles, plants agro­forestiers. Par vos achats, vous soutenez notre démarche de développement responsable.

Toute la boutique

Découvrez les spécificités, la richesse et la moder­nité de la gas­tro­no­mie de Tayap. La cui­sine tradi­tion­nel­le a été revisitée en incorporant les produits des Vergers de Tayap…
Toutes les saveurs tropicales arrivent dans votre assiette !

Acheter le livre

Vous pouvez nous encourager dans nos actions en faisant un don grâce au lien suivant. Votre participation est importante, et nous vous en remercions !